Huile de calendula

- Catégories : Idées recettes

Le macérât huileux de calendula est doux et apaisant. On l’utilise traditionnellement dès que la peau est irritée, quand elle présente une rougeur, une brûlure légère.

Vous voulez faire votre huile de calendula? Rien de plus simple... En quelques étapes, et quelques semaines de patience, vous pouvez réaliser votre propre huile de macération en un tour de main.

Il vous faudra: des fleurs de calendula, de l'huile de tournesol (ou d'olive), un bocal en verre.

séchage des fleurs de calendula

1/ Faites préalablement sécher vos fleurs, cela vous évitera tout risque de fermentation de vos fleurs dans l'huile à cause de l'eau qu'elles contiennent à l'état frais.

2/ Placez vos fleurs dans un bocal en verre que vous aurez désinfecté; remplissez le bocal à mi-hauteur, sans tasser les fleurs.

3/ Recouvrez vos fleurs d’une huile peu sensible à l’oxydation (tournesol ou olive par exemple)

4/ Fermez votre bocal mais de manière non hermétique, ou recouvrez d'un tissu, et placez le de manière à ce qu'il soit au soleil quelques heures par jour, et ce pendant un mois. Remuez délicatement tous les 2 ou 3 jours, et veillez à ce que les fleurs soient toujours bien recouvertes! Si nécessaire, rajouter un peu d'huile en cours de macération.

5/ Il n'y a plus qu'à filtrer votre macérât! Pressez bien vos fleurs, elles sont gorgées d'huile! Conservez votre macérât au sec, et à l'abri de la lumière. Le tour est joué!

Vous pouvez utiliser cette base de recette pour beaucoup d'autres plantes! 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire